Warning: Creating default object from empty value in /home/dwfacile/public_html/wp-content/themes/platform/includes/class.layout.php on line 164
Cycle de vie décisionnel : Phases | DW Facile
  1. Planification du projet : La planification aborde la définition et l’étendue du projet de l’entrepôt, y compris l’appréciation du niveau de maturité de l’organisation face à ce type d’approche. Elle se concentre sur les besoins en terme de ressources et de niveau de qualification, couplés aux affectations des tâches, à leurs durées et à leur séquencement.. La planification dépend bien évidemment des besoins, comme l’indique la flèche en double sens du schéma
  2. Définition des besoins : Il est essentiel de bien comprendre les utilisateurs et leurs besoins, sinon l’entrepôt deviendra rapidement un exercice vain de la part de l’équipe des concepteurs.. L’approche utilisée pour identifier les besoins analytiques diffère de manière significative de la traditionnelle analyse des besoins basée sur les données. Les besoins une fois définis constituent le point de départ de trois trajectoires parallèles que sont la technologie, les données et les interfaces utilisateurs.
  3. Modélisation dimensionnelle : C’est la définition des besoins qui détermine quelles sont les données requises pour répondre aux besoins d’analyse des utilisateurs. La conception du modèle logique de données commence par la construction d’une matrice représentant les processus métier clé et leurs dimensionalités. A partir de cette matrice, il faut effectuer une analyse plus détaillée des données du (des) système(s) source(s) opérationnels. Le résultat de cette analyse est le modèle dimensionnel. Ce modèle identifie la granularité de la table de fait, les dimensions associées avec leurs attributs et leurs hiérarchisations. Cet ensemble d’activités s’achèvera sur le développement d’une mise en correspondance des données sources et cibles dans des méta-données.
  4. Conception du modèle physique : La conception physique d’une base de données définit les structures nécessaires pour l’implémentation du modèle dimensionnel. Les éléments fondamentaux sont la détermination des règles de nommage des objets, la mise en place de l’environnement de la base de données. L’indexation primaire, les stratégies de partitionnement et les agrégations primaires sont également définies. La conception du modèle physique est fortement dépendante de la machine utilisée pour l’entrepôt.
  5. Conception et développement de la zone de préparation des données : La conception de la zone de préparation des données (staging area) constitue généralement la tache la plus sous-estimée du projet entrepôt de données. Le processus de préparation se déroule en trois phases majeures : Extraction, Transformation et le Chargement (Loading).
  6. Définition de l’architecture technique : Cette étape définit la vision globale de l’architecture technique à mettre en oeuvre. Elle nécessite la prise en compte de trois facteurs : Les besoins; L’environnement existant et les orientations techniques stratégiques planifiées. En plus de l’architecture supportant l’entrepôt, il est nécessaire de mener des réflexions sur les outils de conception de la zone de préparation des données et des outils de restitutions.
  7. Choix technologiques et mis en oeuvre : A partir de l’étude de l’architecture technique il faut sélectionner les composants spécifiques, telle plate-forme(s) matérielle(s) et logicielle(s), SGBD outils d’extraction et restitution à mettre en oeuvre. Une fois les produits évalués et sélectionnés, ceux-ci doivent être installés et testés méticuleusement afin de garantir une intégration adéquate d’un bout à l’autre de l’environnement de l’entrepôt.
  8. Développement de l’application utilisateur : Il est recommandé de définir une série d’applications standard destinées aux utilisateurs finaux, car tous n’ont pas besoin d’un accès ad hoc à l’entrepôt. Les spécifications de l’application décrivent les maquettes d’états, les critères de sélection laissés à l’utilisateur et les calculs nécessaires.
  9. Déploiement : Le déploiement est le point de convergence de la technologie, des données et des applications utilisateurs. Une planification est indispensable pour gérer le déploiement qui comprend également la formation des utilisateurs, les processus de communication, le support utilisateur, la prise en compte des demandes d’évolution et de correction.
  10. Maintenance et croissance : Après le déploiement initial de l’entrepôt, c’est sa vie qui commence. Il faut s’assurer de fournir un service de support et de formation continue. Il faut également s’assurer que les processus mis en place pour la gestion de la zone de construction vont faire fonctionner l’entrepôt en continu et efficacement. Il est également important de mesurer périodiquement les performances de l’entrepôt et de son acceptation dans l’entreprise. L’entrepôt va donc évoluer et croître et le changement doit être perçu comme un facteur de succès et non d’échec. Des processus de hiérarchisation des priorités doivent bien sur être mis en place afin de gérer les demandes des utilisateurs en termes d’évolution et de croissance.
  11. Gestion du projet : La gestion du projet garantit que les activités du cycle de vie restent sur la bonne voie et sont bien synchronisées. Cela consiste à contrôler l’état d’avancement du projet, la détection et la résolution des problèmes et le contrôle des changements afin de garantir l’accès aux objectifs du projet.
 

Laisser un commentaire